Les prestations complémentaires doivent lutter contre la pauvreté

EL

« L’AVS ne garantit plus aujourd’hui seule la sécurité existentielle. C’est pourquoi de nombreux retraités et retraitées ont besoin des prestations complémentaires (PC). Mais aussi à celui ou celle qui vit juste au-dessus de la limite des PC, il ne reste plus grand-chose pour vivre en raison de la hausse des primes d’assurance-maladie et des loyers. Il faut donc augmenter de manière ciblée les rentes AVS des revenus modestes. Un moyen sensé de renforcer la sécurité existentielle passe par la modification de la formule des rentes.

Il faut renforcer les prestations complémentaires en tant que fer de lance pour lutter contre la pauvreté et les engager comme système de soutien ciblé pour lutter contre la pauvreté. Un engagement plus fort de l’Etat doit garantir le besoin de financement supplémentaire.