Thèmes – Politique sociale – LACI

1er avril 2011: une vague de chômeurs en fin de droits

La 4e révision de l’assurance-chômage entre en vigueur ce 1er avril. Quelque 16’000 chômeurs perdent d’un seul coup leur droit aux prestations et sont désormais en fin de droits.

28 mars 2011, Susanne Blank, Responsable politique économique

Pas de suppression supplémentaire de prestations sur le dos des personnes au chômage !

A première vue, l’évolution du marché du travail semble réjouissante. Une analyse moins superficielle indique que les disparités croissantes sont préoccupantes. Le Conseil fédéral va adopter dans les jours suivants l’ordonnance sur la loi sur l’assurance chômage. Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante de 170’000 travailleuses et travailleurs revendique que les travailleurs et les travailleuses ne soient pas à nouveau pénalisés. Le gain assuré minimum ne doit pas être augmenté de 500 à 800 francs. suite

La situation sur le marché du travail semble se détendre quelque peu, puisque le taux des personnes sans emploi a reculé de 3,6 pourcents en février.

Chômage : chiffres réjouissants à première vue, mais préoccupants après analyse
Réjouissant : Le nombre de personnes au chômage de longue durée reste stable avec 22 pourcents environ des personnes au chômage. Préoccupant : Le nombre de personnes arrivant en fin de droit est actuellement très élevé avec 3’100 personnes par mois ; avec l’introduction de la 4e révision de la LACI, 16’000 chômeurs et chômeuses perdront d’un coup leurs droits aux prestations de l’assurance.

Réjouissant : le taux des personnes au chômage a baissé de 3,6 pourcents en février 2011. Préoccupant : tous les cantons latins conservent de hauts taux de chômage comme avant, soit entre 4,6 (Valais) et 6,8 (Genève).

Réjouissant : En comparaison avec février 2010, le chômage des jeunes a baissé de 1,4 pourcent. Préoccupant : Le taux de personnes sans emploi de plus de 50 ans n’a baissé que de 0,4 pourcent dans la même période.

Pas d’augmentation du gain assuré minimum
Le Conseil fédéral va adopter dans quelques jours l’ordonnance sur la loi sur l’assurance chômage. On y propose à nouveau un durcissement sur le dos des chômeurs et des chômeuses : le gain assuré minimum doit être augmenté de 500 à 800 francs. Cette mesure aurait pour conséquence que de nombreuses personnes à temps partiel et à petit revenu et des personnes aux contrats de travail déjà flexibles et précaires seraient empêchées d’avoir accès aux prestations de l’assurance chômage. Travail.Suisse demande que le Conseil fédéral laisse la limite inférieure du gain assuré inchangée à 500 francs.

08 mars 2011, Susanne Blank, Responsable politique économique

Chiffres du chômage pour janvier 2011 : Toujours plus de fins de droit

En novembre 2010, environ deux mois après l’éclatement de la crise économique, le nombre de personnes en fin de droit a augmenté pour atteindre le chiffre de 3’100. Cette tendance se poursuivra au cours des mois à venir A cela s’ajoute le fait qu’avec l’introduction de la 4ème révision de la loi sur l’assurance-chômage pour le 1er avril 2011, environ 12’000 chômeurs perdront d’un coup leur droit aux indemnités. suite

Le taux de chômage pour janvier 2011 est de 3,8 pourcent. Un quart sont des chômeurs de longue durée.

Deux ans après l’éclatement de la crise, le nombre de fins de droit augmente
En automne 2008, l’économie suisse a été atteinte aussi par la crise économique mondiale, de nombreux postes de travail ont été supprimés et le nombre de chômeurs a rapidement pris l’ascenseur. Deux ans plus tard, en novembre 2010, après épuisement du délai-cadre de 24 mois pour l’octroi de prestations de chômage, le nombre de fins de droit a augmenté à 3’100 personnes. Une détente n’est pas en vue, au contraire : dans les mois à venir, le nombre de fins de droit continuera à augmenter, parce que de nombreux chômeurs ont perdu leur emploi au début de la crise et leur droit à l’indemnité s’éteint.

L’introduction de la 4ème révision mène à une vague de fins de droit
La situation va encore se détériorer pour le 1er avril 2011 : à cette date, la 4ème révision de l’assurance-chômage entrera en vigueur. A partir de cette date, la durée d’octroi des indemnités sera raccourcie, la période de cotisation nécessaire prolongée, les délais d’attente relevés pour les jeunes ayant terminé leur scolarité et les prestations supprimées pour les jeunes. Il en résultera que près de 8 pourcent de tous les chômeurs – environ 12’000 personnes – perdront leur droit aux prestations de l’assurance-chômage.

La situation des fins de droit très défavorable sur le marché du travail
Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante de 170’000 travailleurs et travailleuses, est préoccupée par cette évolution. Pour les fins de droit, il est difficile de retrouver un emploi, les conditions de travail sont souvent précaires et le salaire plus bas.

08 février 2011, Susanne Blank, Responsable politique économique

Ordonnance sur l’assurance-chômage obligatoire et l’indemnité en cas d’insolvabilité (Ordonnance sur l’assurance-chômage, OACI)

05 janvier 2011, Susanne Blank, Responsable politique économique

Chiffres du chômage de septembre 2010:Schneider-Amman doit introduire des délais transitoires pour les personnes déjà au chômage

Le taux de chômage a reculé en septembre de 0.1 pourcent à 3.5 pourcent. Mais en Suisse romande et au Tessin, le taux de chômage moyen reste au niveau élevé de 5.1 pourcent. En outre, le nombre de chômeurs de longue durée augmente toujours. L’entrée en vigueur de la 4ème révision de l’assurance-chômage au 1er avril 2011 provoquera d’un coup l’exclusion de l’assurance pour des milliers de personnes. Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleurs et travailleuses demande au nouveau chef du département de l’économie d’introduire des délais transitoires pour les personnes déjà au chômage. suite

Tessin et Suisse-Romande: le taux de chômage reste à 5.1 pourcent
Il n’est pas étonnant que le Tessin et la Suisse-romande aient rejeté la 4ème révision de l’assurance-chômage, dont le taux de chômage demeure à 5.1 pourcent en moyenne. Ce sont en particulier les cantons de Genève (6.8 pourcent), Neuchâtel (6 pourcent), Vaud (5.3 pourcent), Jura (5 pourcent) et du Tessin (4.8 pourcent) qui sont le plus touchés. Dans ces cantons plus frappés par la crise économique, les chômeurs reçoivent en ce moment 520 indemnités. Cette mesure de soutien régional qui fait tout son sens sera pourtant supprimée au 1er avril 2011. Conséquence : des milliers de personnes se retrouveront subitement en fin de droit.

Chômage de longue durée: toujours en augmentation
Le chômage de longue durée continue à augmenter légèrement malgré l’amélioration de la situation économique. En tout, environ un quart – 35’000 personnes – des chômeurs le sont depuis plus d’un an. Au cours de cette année, on compte en moyenne, par mois, 2000 personnes arrivant en fin de droit, environ deux cents personnes de plus qu’au cours de l’an passé. Au 1er avril 2010, avec la réduction de l’indemnité journalière, respectivement l’augmentation de la période de cotisation, des milliers de sans-emplois perdront leur droit à l’indemnité et arriveront en fin de droit.

Schneider-Ammann: introduire des délais transitoires pour les personnes déjà au chômage
Travail.Suisse demande au nouveau chef du Département de l’économie, d’introduire lors de l’entrée en vigueur de la 4ème révision de la LACI des délais transitoires. Le niveau de prestations actuel doit continuer à rester en vigueur pour tous les chômeurs qui sont au chômage avant le 1er avril 2011. Ils doivent pouvoir maintenir leurs droits justement acquis. Les prestations ne doivent être réduites que pour les personnes qui sont au chômage après le 1er avril 2011. On pourra ainsi éviter une vague d’exclusion de l’assurance-chômage dommageable pour l’économie.

08 octobre 2010, Susanne Blank, Responsable politique économique

RSS | D | F | Info juridiques | Impressum | Sitemap | Full Site | LOGIN