Thèmes – Politique sociale – AI et LAA

Il est temps que les employeurs prennent fait et cause pour l’AI

Après que fut reportée l’entrée en vigueur du relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée en faveur de l’AI, il n’y a plus de si ni de mais. Du côté des employeurs aussi, il est grand temps de prendre fait et cause pour l’AI et donc également pour l’AVS , et de ne pas laisser le champ libre à l’UDC et à ses propos incendiaires. Celle-ci veut donner hypocritement la fausse impression que l’AI n’est que dépenses et qu’elle pourrait assainir sa situation en pourchassant les tricheurs.

Annexe Dimension

PD Il est temps que les employeurs prennent fait et cause pour l'AIl.doc 30 KB

22 juin 2009, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Il est temps que les employeurs prennent fait et cause pour l’AI

Après que fut reportée l’entrée en vigueur du relèvement de la taxe sur la valeur ajoutée en faveur de l’AI, il n’y a plus de si ni de mais. Du côté des employeurs aussi, il est grand temps de prendre fait et cause pour l’AI et donc également pour l’AVS , et de ne pas laisser le champ libre à l’UDC et à ses propos incendiaires. Celle-ci veut donner hypocritement la fausse impression que l’AI n’est que dépenses et qu’elle pourrait assainir sa situation en pourchassant les tricheurs.

Annexe Dimension

PD Il est temps que les employeurs prennent fait et cause pour l'AIl.doc 30 KB

22 juin 2009, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Travail.Suisse dit oui au financement additionnel de l’AI

C’est à l’unanimité que le comité directeur de Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante des travailleuses et des travailleurs, s’est exprimé dans sa séance d’hier à Berne en faveur du financement additionnel de l’assurance invalidité. Il s’agit de soutenir l’AI au moyen d’une augmentation temporaire de la taxe à la valeur ajoutée, proposition sur laquelle les citoyennes et citoyens se prononceront le 27 septembre 2009. suite

Une augmentation temporaire de la taxe à la valeur ajoutée est absolument indispensable pour assurer le financement de l’assurance invalidité et éviter son effondrement financier. Le financement additionnel provisoire apporte à l’AI la stabilité urgente dont elle a besoin. En outre, la loi fédérale sur l’assainissement de l’AI, qui lui est liée, assure à celle-ci l’établissement d’un fonds de compensation autonome. Il s’agit d’empêcher qu’elle saigne à blanc l’AVS par les prélèvements sur le fonds de cette dernière pour éponger ses propres déficits.

Renforcer la confiance dans la stabilité de la sécurité sociale

Les conséquences sur la consommation d’une augmentation temporaire de la TVA de 0,4 % sont négligeables, raison pour laquelle la crainte de restreindre la consommation n’est pas fondée. Ce qui paralyse les consommateurs aujourd’hui est la peur au sujet de l’évolution de la crise. Seuls ceux qui savent qu’ils peuvent compter sur les assurances sociales en cas de coup dur sont capables de dépenser suffisamment pour soutenir la conjoncture. L’important n’est pas la question de savoir si un pouvoir d’achat de plus ou moins 0,4 % va inhiber la consommation, mais bien de renforcer la confiance dans la stabilité du système de sécurité sociale. Et la seule manière d’y arriver, c’est de maîtriser l’accumulation des dettes de l’AI à l’égard de l’AVS.

Remettre à plus tard le financement additionnel ne fait que créer de nouvelles difficultés. En effet, une augmentation ultérieure de la TVA tomberait vraisemblablement en même temps qu’une augmentation des pourcents salariaux destinés à assainir l’assurance chômage, ce qui ne manquerait pas de peser bien davantage sur l’économie.

07 mai 2009, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Révision de la LAA rejetée pour le moment !

La révision de la LAA (Loi sur l’assurance-accidents) a échoué devant la Commission compétente du Conseil national : Après plus de 60 heures de débats, cette dernière propose au Conseil national la non entrée en matière.

Annexe Dimension

PD Révision de la LAA 0.doc 32 KB

20 avril 2009, Hugo Gerber, président transfair Drucker-icon

Révision de la LAA rejetée pour le moment !

La révision de la LAA (Loi sur l’assurance-accidents) a échoué devant la Commission compétente du Conseil national : Après plus de 60 heures de débats, cette dernière propose au Conseil national la non entrée en matière.

Annexe Dimension

PD Révision de la LAA 0.doc 32 KB

20 avril 2009, Hugo Gerber, président transfair Drucker-icon