Thèmes – Formation – Hautes écoles spécialisées

Fédération des associations de Professeurs des Hautes écoles spécialisées suisses (HES-CH) : Bienvenue chez Travail.Suisse

Le samedi 4 juin 2005, les délégués de la Fédération des associations de Professeurs des Hautes écoles spécialisées suisses (HES-CH) ont décidé de s’affilier à Travail.Suisse, l’organisation faîtière des travailleurs. Travail.Suisse leur souhaite une chaleureuse bienvenue et se réjouit qu’une collaboration de deux ans, fondée sur une base contractuelle, se transforme aujourd’hui en une association à part entière. Le travail auquel nous devrons prochainement nous atteler ensemble ne manquera pas.

Annexe Dimension

PD Professeurs des hautes écoles spécialisées chez Travail.Suisse.doc 30 KB

06 juin 2005, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon

Les problèmes de la formation professionnelle et des hautes écoles spécialisées sont-ils suffisamment pris en considération?

Le paysage des hautes écoles adoptera un nouveau profil dès 2008, sous la forme d’une nouvelle base constitutionnelle, d’une nouvelle loi, de nouveaux organes de pilotage. Les travaux ont bien avancé. Travail.Suisse se demande si les problèmes de la formation professionnelle et des hautes écoles spécialisées sont suffisamment pris en considération dans les propositions présentées.

Annexe Dimension

PD Paysage des hautes écoles.doc 42 KB

23 mai 2005, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon

Politique des hautes écoles : La subsidiarité au lieu de l’autonomie

Dans le débat actuel sur les hautes écoles, l’expression « autonomie des hautes écoles » joue un rôle capital. Ce terme d’« autonomie » a toutefois conduit jusqu’ici à de nombreuses frustrations, à tous les niveaux, au lieu de consolider le « Paysage suisse des Hautes Ecoles 2008 ». Les attentes liées à cette expression s’inscrivent dans une contradiction fondamentale avec l’expérience de la réalité. La question se pose donc pour Travail.Suisse de savoir si l’« autonomie » tant invoquée est capable de résoudre les questions pressantes de la politique des hautes écoles et d’apporter sa contribution à une solution. En l’occurrence, l’application suivie du principe de subsidiarité ne créerait-elle pas davantage de transparence et ne serait-elle pas plus utile?

Annexe Dimension

PD Politique universitaire.doc 31 KB

11 avril 2005, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon