Thèmes – Formation – Formation professionnelle

Harmonisation de l’école obligatoire: Retour à l’âge de la pierre avec l’UDC? Non merci!

Travail.Suisse se prononce clairement en faveur de l’harmonisation de l’école obligatoire à l’échelle nationale. Cette harmonisation améliorera la mobilité des travailleurs et travailleuses et leur permettra de concilier travail et famille, tout en offrant à leurs enfants une meilleure égalité des chances. La rhétorique simpliste des opposants de l’UDC à la réforme scolaire est insensée, irresponsable, et elle démasque sa conception de l’être humain et de la famille, datant de l’âge de la pierre.

Annexe Dimension

PD HarmosII f.doc 34 KB

31 mars 2008, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Le système suisse de la formation porte atteinte à l’égalité des chances

Temps d’attente, interruptions, changements et ruptures font partie aujourd’hui du parcours de formation d’un très grand nombre de jeunes gens. TREE, l’étude sur la jeunesse en Suisse, le montre: le système de formation s’accommode du fait que certaines catégories de jeunes ne reçoivent pas de formation. Une chose est particulièrement choquante: ce n’est pas la performance qui est décisive, mais la provenance sociale. Travail.Suisse demande donc une réorganisation des trois dernières années de scolarité obligatoire et l’accent mis sur le domaine de l’apprentissage professionnel avec attestation pour les jeunes en difficulté.

Annexe Dimension

PD Le système suisse de la formation porte atteinte à l'égalité des chances.doc 48 KB

10 mars 2008, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Promotion syndicale des places d’apprentissage en Suisse Romande : Le projet porte ses fruits

Le projet « Promotion syndicale des places d’apprentissage en Suisse Romande » qui a débuté il y a maintenant plus de deux ans, démontre que les actions mises en place sont un succès. Les cours de sensibilisation et les cours complets sur le développement des places d’apprentissage en Suisse romande ainsi que la distribution de notre brochure dans toutes les régions ont porté leurs fruits.

Annexe Dimension

PD Evaluation projet places d'apprentissage.doc 34 KB

10 mars 2008, Bruno Weber-Gobet, Responsable politique de formation Drucker-icon

Qui veut préserver des places d’apprentissage dit non à la réforme de l’imposition des entreprises II

La réforme de l’imposition des entreprises II fait un cadeau fiscal aux gros actionnaires. Elle offre bien peu par contre aux PME, qui fournissent la majorité des places d’apprentissage. Et à la Confédération et aux cantons, qui financent la formation professionnelle et font beaucoup pour promouvoir l’apprentissage, il manquera un demi-milliard de francs. Qui veut promouvoir la formation professionnelle dira non à la réforme de l’imposition des entreprises II.

Annexe Dimension

PD Réforme de l'imposition des entreprises et places d'apprentissage.doc 43 KB

11 février 2008, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon

Baromètre des places d’apprentissage: plus de 20’000 jeunes attendent sur une place d’apprentissage l’an prochain

Toujours plus de jeunes courent le risque de rester sans formation en raison de l’offre trop faible de places d’apprentissage. C’est un état inacceptable pour Travail.Suisse, raison pour laquelle l’organisation faîtière des travailleurs et travailleuses exige que l’on développe dans le cadre de l’attestation professionnelle une année initiale d’attestation. suite

Malgré la bonne conjoncture, l’économie n’est pas parvenue à offrir de bonnes perspectives à tous les jeunes. 11’000 jeunes et jeunes adultes n’ont pas trouvé cette année de place d’apprentissage malgré leur intérêt. Si l’on compte aussi ceux qui, en 2007, n’ont même pas essayé, la liste d’attente pour une place d’apprentissage pour 2008 concerne plus de 23’000 jeunes. Du fait que le nombre de jeunes qui ont terminé l’école reste élevé, l’offre de places d’apprentissage en légère hausse n’a pas pu détendre vraiment la situation.

Il manque en premier lieu des places d’apprentissage pour des jeunes doués sur le plan pratique (attestation professionnelle). Les jeunes concernés sont ainsi, soit inoccupés, soit se trouvent dans des solutions transitoires ou des années de préparation professionnelle malgré le fait qu’ils ont l’intérêt et la capacité pour l’attestation professionnelle. Sans autres mesures, les jeunes avec des difficultés scolaires ou désavantagés par leur origine sociale, seront durablement exclus de la formation.

C’est pourquoi Travail.Suisse propose pour les jeunes sans place d’apprentissage « une année initiale d’attestation » « qui ouvre la porte »en lieu et place des solutions transitoires. Ces jeunes peuvent fréquenter une « année initiale » étatique. Elle est axée sur des activités pratiques spécifiques liées à un secteur professionnel déterminé (par exemple vente et administration) et donc en lien avec les exigences de la profession et du marché. Les progrès accomplis pendant l’année initiale sont examinés et, en cas de succès, les jeunes passent à la deuxième année dans une entreprise formatrice où ils font l’attestation professionnelle reconnue. Les responsables de l’année initiale d’attestation aident à la recherche d’une place d’apprentissage et accompagnent les jeunes et l’entreprise. Des institutions publiques et des entreprises se partagent ainsi la responsabilité de formation.

15 novembre 2007, Matthias Kuert Killer, Responsable politique sociale Drucker-icon