Thèmes – Egalité – Maternité et paternité

Le congé de paternité a un besoin urgent d’une base juridique

Travail.Suisse a mis à jour les chiffres sur la fréquence du congé de paternité dans l’économie suisse (à partir de mai 2018). Les contrats collectifs de travail les plus importants et les plus contraignants ont été analysés. Il s’avère que l’adoption d’un congé de paternité est un processus lent. Pour près de la moitié des salariés sous contrat collectif de travail, seuls 1 à 2 jours de congé de paternité sont encore prévus. Parmi les grandes entreprises, il existe de nombreux exemples de congés de paternité de 10 à 20 jours.

Les chiffres relatifs au secteur public en tant qu’employeur ont également été mis à jour. Pour la Confédération, les cantons, les 30 plus grandes villes et les capitales cantonales, le congé paternité de 5 à 10 jours devient la norme. Cependant, seuls les grands centres urbains offrent un congé de paternité de 20 jours ouvrables, comme l’exige l’initiative populaire Travail.Suisse.

Dans l’ensemble, il y a une grande différence entre les grands et les petits employeurs : les grands employeurs offrent un congé de paternité, quoique modestement, alors que les petits employeurs ne le font généralement pas. Cette lacune ne peut être comblée que par une législation sur le congé de paternité et un financement fondé sur la solidarité, ce qui crée des règles du jeu équitables.

> A la fiche d’informations avec tous les graphiques


Maternité et activité salariée – un échéancier digital pour aider les employeurs à tout gérer

Les femmes actives bénéficient en Suisse d’un congé maternité depuis 2005. Si la loi prévoit toute une série de situations en relation avec la maternité, elle comporte aussi quelques lacunes. Le paiement du salaire durant la période où l’employée a demandé le report du versement de ses allocations de maternité en est un. Mais au-delà des lois, gérer une grossesse, un congé maternité plus ou moins long et un retour au travail n’est pas chose aisée pour un employeur. C’est pourquoi Travail.Suisse, l’organisation indépendante de travailleurs, conduit le projet « Matern’Active ». Le produit final sera un échéancier digital censé faciliter la vie des chefs et cheffes d’entreprise.

Annexe Dimension

PD Maternié et activité salariée - un échéancier digital pour aider les employeurs à tout gérer.doc 54 KB

22 février 2010, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Conciliation travail-famille : la Suisse encore en phase de transition

La Suisse est encore marqué par un caractère traditionnel qui nuit beaucoup à la conciliation entre travail et famille. Cela se répercute sur la fécondité : le nombre moyen d’enfants par femme est plutôt bas. Pour faire progresser la société, c’est bien plus qu’une affaire de mentalités, nous gagnerions à adopter une véritable politique familiale, à l’instar du Québec, de la Scandinavie et de la France. En matière d’évolution, la Suisse doit rapidement quitter la « phase de transition » pour entrer dans la « phase moderne », source de richesse. Pour commencer, si nous commencions par adopter un congé paternité payé de plusieurs semaines ?

Annexe Dimension

PD Conciliation travail-famille - la Suisse encore en phase de transition.doc 63 KB

21 septembre 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Maintien des femmes au travail après un congé maternité ?
Travail.Suisse veut aider les employeurs

Les femmes subissent souvent des discriminations sur le marché du travail, c’est un fait connu. Il en est un autre, lié à la maternité, celui du maintien dans la vie active. L’expérience des fédérations de Travail.Suisse le démontre, beaucoup de travailleuses souhaitent continuer de travailler après la naissance d’un enfant. Or, l’atteinte de cet objectif n’est pas une sinécure. Grâce aux informations et aux propositions innovantes récoltées auprès de ses fédérations, Travail.Suisse va, dans les prochains mois, développer son action visant à la promotion du maintien des femmes dans leur activité professionnelle après la naissance d’un enfant. Cette action, qui vise les employeurs, se concrétise avec le démarrage du projet « Matern’Active ».

Annexe Dimension

PD Maintien des femmes au travail après un congé maternité.doc 62 KB

24 août 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Fête des pères – Travail.Suisse souhaite aux pères une conciliation travail-famille réussie

A l’occasion de la troisième Fête des pères ce dimanche, Travail.Suisse, l’organisation faîtière indépendante de travailleurs et de travailleuses, souhaite à tous les pères l’énergie nécessaire pour que se concrétise leur vœu d’une meilleure conciliation entre travail et famille et rappelle son engagement en faveur du congé paternité. suite

Pour la troisième année consécutive, les pères seront fêtés par leur famille. Défendue par l’association faîtière d’organisations masculines et paternelles suisses masculinités.ch , l’idée de la Fête des Pères est de stimuler la réflexion sur le rôle des pères dans la société. Un nombre croissant d’hommes se soucie en effet de trouver un équilibre sain entre leur vie professionnelle et leur vie familiale.

Equilibre et partage
Travail.Suisse souhaite à tous les pères qui travaillent de ce pays une très belle journée ce dimanche. L’organisation faîtière indépendante de travailleurs et travailleuses leur souhaite surtout toute l’énergie nécessaire pour qu’ils puissent concrétiser par les faits leur souhait d’équilibre entre travail et famille.

Cet équilibre, que pères et mères qui travaillent doivent s’efforcer d’atteindre ensemble pour le bien de leur famille, passe par le partage de la charge du revenu, des tâches familiales et ménagères. Les sites www.fairplay-at-home.ch et www.fairplay-at-work.ch aident les couples à se poser les bonnes questions et à prendre les bonnes mesures.

Le congé paternité est un bon début

La thématique de la conciliation du travail et de la famille passe aussi par la prise en compte des besoins des nouveaux pères et de leur enfant nouveau-né. Depuis plusieurs années, Travail.Suisse et ses fédérations s’engagent pour que les entreprises adoptent un congé paternité digne de ce nom, c’est-à-dire payé intégralement et d’une durée décente.

Au niveau politique aussi, Travail.Suisse travaille à ce que les besoins exprimés à de nombreuses reprises par la population suisse soient pris en compte par les parlementaires fédéraux, afin que l’on crée enfin au niveau suisse un congé paternité payé de 20 jours à prendre de manière flexible, pour tous. Malheureusement, la majorité du parlement se montre sourde à toute évolution dans le domaine. Il est utile de rappeler qu’à ce jour, les progrès sont tangibles dans les administrations cantonales et communales et dans un nombre croissant d’entreprises. En avril dernier, la ville de Zürich et le canton de Genève ont par exemple augmenté la durée du congé paternité payé de 5 à 10 jours pour leurs employés.

Bonne Fête à tous les pères !

05 juin 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon

Congé paternité – défendu par tous les milieux à Berne

Les interventions parlementaires en faveur du congé paternité continuent de se multiplier sous la coupole fédérale, provenant de presque tous les côtés de l’échiquier politique. Si l’objectif est le même pour tous – accorder enfin un temps reconnu au nouveau papa, les détails des propositions laissent entrevoir les clivages politiques traditionnels. Un seul impératif pour Travail.Suisse : la solution choisie ne doit pas se faire sur le dos des mères. Le Conseil fédéral restera-t-il encore longtemps arque bouté sur sa position dogmatique ?

Annexe Dimension

PD Congé paternité - défendu par tous les milieux à Berne.doc 54 KB

30 mars 2009, Valérie Borioli Sandoz, Responsable politique de l'égalité Drucker-icon